Hérédité dominante : Information pour les malades et leurs familles

Ce document vous donnera des informations sur le mode d'hérédité dominante et sur comment les maladies à hérédité dominante se transmettent. Pour comprendre la transmission dominante, il est utile de comprendre les gènes et les chromosomes.

Gènes et chromosomes

Notre corps est fait de millions de cellules. La plupart de ces cellules contient un jeu complet de gènes. Les gènes se comportent comme un ensemble d’instructions, afin de contrôler notre croissance et le fonctionnement de notre corps. Ils sont également responsables de nos caractéristiques particulières, comme la couleur de nos yeux, le groupe sanguin ou notre taille. Les gènes sont situés dans des structures en forme de bâton appelées les chromosomes. Normalement, nous possédons 46 chromosomes dans la plupart de nos cellules. Un jeu de 23 chromosomes hérité de notre mère, et un jeu de 23 chromosomes hérité de notre père. Nous avons donc deux jeux de 23 chromosomes, ou 23 paires. Comme les chromosomes sont faits de gènes, nous héritons deux copies de la plupart de nos gènes: une copie de notre mère et une copie de notre père. C’est pourquoi nous ressemblons un peu à chacun d’eux. Les chromosomes, et donc les gènes, sont faits d'une substance chimique appelée l'ADN.

Parfois une modification (mutation) survient dans une des copies d'un gène qui l'empêche de fonctionner correctement. Cette modification peut être à l'origine d'une maladie génétique parce que ce gène ne transmet plus des informations correctes à l'organisme.

Figure 1 : Gènes, chromosomes et ADN

Qu'est-ce que l'hérédité autosomique dominante?

Certaines maladies se transmettent dans une famille selon le mode autosomique dominant. Ceci signifie qu'une personne hérite d'une copie normale d'un gène, et d'une copie anormale du même gène. Cependant, le gène anormal est dominant par rapport au gène normal, autrement dit c'est lui qui s'exprime. Ceci explique que cette personne sera affectée par une maladie génétique. Les caractéristiques particulières à cette maladie génétique dépendent des instructions que le gène anormal donnera à l'organisme.

Certaines maladies dominantes surviennent dès la naissance. D'autres se déclarent seulement à l'âge adulte. Elles son dites "tardives". Des exemples de maladies dominantes sont la polykystose rénale et la maladie de Huntington.

Commen se transmettent les maladies dominantes?

Figure 2: Comment les maladies dominates se transmettent du parent à l'enfant

Lorsqu'un des parents porte le gène anormal (muté), il transmettre soit le gène normal, soit le gène muté à son enfant. Chacun des enfants a donc 50% de risques (1 sur 2) d'hériter du gène muté et d'être atteint par la maladie génétique.

Il y a également une probabilité de 50% (1 sur 2) qu'un enfant hérite de la copie normale du gène. Si c'est le cas, l'enfant ne sera pas atteint par la maladie ni ne la transmettra à ses propres enfants.

Ces différentes possibilités surviennent au hasard. Les possibilités sont les mêmes à chaque grossesse, et sont les mêmes pour les filles et pour les garçons.

Pourquoi arrive-t-il qu'une maladie génétique semble sauter une génération?

Certaines maladies génétiques peuvent avoir des manifestations très variables au sein de la même famille. On appelle cela l'expressivité variable. La maladie ne saute pas en réalité une génération, mais certains membres de la famille présentent des manifestations tellement légères qu'ils semblent ne pas être atteints. Ils ignorent même parfois qu'ils ont une maladie génétique.

Dans le cas de maladies qui surviennent tard dans la vie (maladies génétiques de l'adule comme la forme familiale du cancer du sein ou la maladie de Huntington), les personnes atteintes peuvent avoir décédé d'une autre cause avant que la maladie ait eu le temps de se déclarer, ou que le diagnostic correct n'ait pu être posé. Cependant, ces personnes peuvent avoir transmis la maladie à leurs enfants.

Qu'est-ce qui se passe lorsque la personne atteinte est la première à l'être dans la famille?

Parfois une personne née avec une maladie autosomique dominante peut être la première personne à en être atteinte dans la famille. Ceci peut se produire parce qu'une modification du gène est survenue pour la première fois dans l'ovule ou dans le spermatozoïde ayant donné naissance à cet individu. Lorsque c'est le cas, ses parents ne sont pas atteints. Ils ne risquent pas de donner naissance à un autre enfant atteint; malgré cela il est toujours conseillé de discuter des risques possibles avec le médecin.

Cependant, la personne atteinte de cette maladie génétique pour la première fois dans la famille, qui possède maintenant la copie anormale du gène, risque de la transmettre à ses enfants.

Tests pendant la grossesse

Pour certaines maladies génétiques dominantes, il est possible de faire un test pendant la grossesse pour déterminer si l'enfant à naître est atteint de la maladie (pour de plus amples informations, se référer aux brochures sur l'amniocentèse et la biopsie du trophoblaste). Vous devez en discuter avec votre médecin ou le professionnel de santé qui vous suit.

Les autres membres de la famille

Si un membre de la famille présente une maladie génétique dominante, il est souhaitable d'en discuter avec les autres membres de la famille. Cette information sera utile au diagnostic de la maladie chez d'autres personnes de la famille. C'est particulièrement important chez les personnes qui ont déjà donné naissance à un enfant, ou qui souhaitent avoir des enfants dans le futur.

Certaines personnes peuvent trouver difficile de parler de la maladie génétique à d'autres membres de la famille. Ils peuvent craindre de provoquer de l'anxiété au sein de la famille. Dans certaines familles, les personnes ont perdu tout contact les unes avec les autres, et peuvent trouver difficile de rétablir les rapports. Les spécialistes en génétique ont beaucoup d'expérience de ce genre de situations et peuvent vous aider à parler de cette situation à d'autres membres de votre famille.

Les points à retenir

Avoir hérité d'une seule copie du gène anormal suffit pour développer une maladie génétique autosomique dominante (50% de risque). La transmission ou non du gène anormal se fait au hasard. Le risque reste le même à chaque grossesse et quel que soit le sexe de l'enfant à naître.

  • Un gène anormal (muté) ne peut pas être corrigé: il est là à vie.
  • Un gène anormal ne peut pas être attrapé par quelqu'un d'autre. On peut rester donneur de sang, par exemple.
  • Parfois les personnes se sentent coupables d'avoir une maladie génétique qui se transmet dans la famille. Il est important de comprendre que ce n'est la faute de personne et que personne n'a fait quoique ce soit pour que cela arrive.

Où puis-je avoir plus d’information?

Ceci est un guide succinct sur l'hérédité autosomique dominante. Pour de plus amples informations vous pouvez consulter le centre de génétique le plus proche de votre domicile que vous trouverez à l’une des adresses suivantes :
http://www.orpha.net/consor/cgi-bin/Clinics.php?lng=FR

Vous pouvez rechercher les laboratoires de diagnostic dans votre pays par nom de maladie ou de gène à l'adresse suivante:
http://www.orpha.net/consor/cgi-bin/ClinicalLabs.php?lng=FR

D'autres informations peuvent être obtenues auprès de:

Orphanet
Site ouvert à tout public consacré à l’information sur les maladies rares et les médicaments orphelins, contenant des liens vers les associations de malades en Europe.
www.orphanet.fr

EuroGentest
Site ouvert à tout public contenant de l’information sur les tests génétiques et des liens vers les associations de malades en Europe
www.eurogentest.org

Credits

Adapté des brochures élaborés par l’Hôpital Guy et l’Hôpital St Thomas à Londres et adapté aux critères de qualité du London IDEAS Genetic Knowledge Park.

Traduction française : Orphanet

Janvier 2007.

Ce travail a été produit par EuroGentest, un Réseau d’Excellence financé par le contrat 512148 du plan FP6 de la Commission Européenne

Not all the leaflets are available in every language.

Select another language:

About EuroGentest
About Us
FAQ
Credits
LinkedIn
Policies
Privacy
Disclaimer
Accessibility
Standards Valid XHTML 1.0 Transitional Valid CSS!
Advertising
European Union
Contact Information
EuroGentest
Center for Human Genetics
University of Leuven
Herestraat 49 Box 602, 3000 Leuven, Belgium
webmastereurogentestorg, Tel: +32 16 340321, More...

Copyright EuroGentest2 Coordination Action 2011 - EU Contract no.: FP7 - HEALTH-F4-2010-261469