Translocations chromosomiques: Information pour les malades et leurs familles

Ce document vous donnera des informations sur ce qu’est une translocation chromosomique, comment elles se transmettent et comment elles peuvent être à l’origine de problèmes de santé. Cette information a pour objectif de vous aider dans vos échanges avec le généticien spécialiste.

Qu’est-ce qu’une translocation chromosomique ?

Pour comprendre ce qu’est qu’une translocation chromosomique, il est utile de comprendre les gènes et les chromosomes.

Gènes et chromosomes

Notre corps est fait de millions de cellules. La plupart de ces cellules contient un jeu complet de gènes. Les gènes se comportent comme un ensemble d’instructions, afin de contrôler notre croissance et le fonctionnement de notre corps. Ils sont également responsables de nos caractéristiques particulières, comme la couleur de nos yeux, le groupe sanguin ou notre taille. Nous avons des milliers de gènes. Nous héritons deux copies de chaque gène : une copie de notre mère et une copie de notre père. C’est pourquoi nous ressemblons un peu à chacun d’eux.

Les gènes sont situés dans des structures en forme de bâton appelées les chromosomes. Normalement, nous possédons 46 chromosomes dans la plupart de nos cellules. Un jeu de 23 chromosomes hérité de notre mère, et un jeu de 23 chromosomes hérité de notre père. Nous avons donc deux jeux de 23 chromosomes, ou 23 paires.

Figure 1 : Gènes, chromosomes et ADN

Les chromosomes 1 à 22 (Figure 2) ont le même aspect qu’il s’agisse d’un homme ou d’une femme. La paire n° 23 est différente chez les hommes et chez les femmes : il s’agit des chromosomes sexuels Il y a deux sortes de chromosomes sexuels : l’un appelé chromosome X et l’autre appelé chromosome Y. Les femmes ont normalement deux chromosomes X (XX). Une fille hérite un chromosome X de sa mère et l’autre chromosome X de son père. La figure ci-dessus montre les chromosomes d’un individu de sexe masculin, puisque la dernière paire de chromosomes est XY.

Figure 2 : 23 paires de chromosomes par ordre de taille : le chromosome 1 est le plus grand. Les deux derniers chromosomes sont les chromosomes sexuels.

Il est important que nous ayons une quantité équilibrée de matériel chromosomique, car les gènes, qui portent les instructions pour les cellules du corps, se trouvent dans les chromosomes. Toute modification de nombre, de taille ou de structure d’un de nos chromosomes résulte en une modification de la quantité ou de l’organisation de l’information génétique. Une telle modification peut entraîner des difficultés d’apprentissage, un retard du développement ou des problèmes de santé chez l’enfant.

Qu’est-ce qu’une translocation ?

Une translocation signifie qu’il existe une organisation inhabituelle du matériel chromosomique. Ceci survient lorsque :

  • a) une modification survient lorsque l’ovule ou le spermatozoïde sont formés ou lors de la conception de l’embryon.
  • b) la translocation a été héritée d’un des parents.

Il existe deux types de translocation : les translocations RECIPROQUES et les translocations ROBERTSONIENNES.

Translocations réciproques

Une translocation réciproque survient lorsque deux fragments de deux chromosomes différents se cassent et échangent leurs emplacements. Ceci est illustré dans la Figure 3.

Figure 3 : Comment survient une translocation réciproque

Deux paires de chromosomes normaux Deux fragments de chromosomes se cassent… … et se rattachent à des chromosomes différents.

Translocations Robertsoniennes

Une translocation Robertsonienne survient lorsqu’un chromosome est rattaché à un autre. La figure 4 illustre une translocation Robertsonienne impliquant deux chromosomes.

Figure 4 : Comment survient une translocation Robertsonienne

Deux paires de chromosomes normaux… Translocation Robertsonienne : un chromosome provenant d’une autre paire s’est attaché à un chromosome d’une autre paire.

Pourquoi une translocation survient-elle ?

Environ 1 personne sur 500 présente une translocation, sans que l’on sache vraiment pourquoi. Nous savons que les chromosomes se cassent et se rattachent assez souvent pendant la formation des spermatozoïdes et des ovules, ou au moment de la conception, et seulement quelques fois ceci entraîne des problèmes de santé. Ces modifications surviennent sans que personne puisse faire quoi que ce soit pour les contrôler.

Quand cela entraîne-t-il des problèmes ?

Dans les deux exemples que nous venons de voir, les chromosomes se sont réorganisés, et il n’y a pas eu de perte ni d’ajout de matériel chromosomique. Ceci s’appelle une translocation équilibrée.

Une personne qui porte une translocation équilibrée n’est d’habitude pas affectée par elle, et très souvent elle ignore qu’elle la possède. La seule situation dans laquelle ceci peut devenir important est lorsque la personne va avoir un enfant, car l’enfant pourrait hériter de ce qu’on appelle une translocation déséquilibrée.

Translocations déséquilibrées

Si chacun des parents est porteur d’une translocation équilibrée, il est possible que leur enfant hérite d’une translocation déséquilibrée dans laquelle il y a un morceau de plus sur un chromosome et/ou un morceau manquant sur un autre.

Il arrive fréquemment qu’un enfant naisse avec une translocation alors que les chromosomes de ses deux parents sont normaux. Ceci est appelé anomalie de novo (du Latin) ou nouvelle. Dans ce cas, il y a peu de risque que les parents aient un autre enfant avec une translocation.

Un enfant qui présente une translocation déséquilibrée peut avoir une difficulté d’apprentissage, un retard du développement et des problèmes de santé. La sévérité du handicap dépend directement de quels morceaux des chromosomes sont affectés et de combien de matériel chromosomique est ajouté ou bien perdu. La raison en est que certaines parties des chromosomes sont plus importantes que d’autres.

Si l’un des parents a une translocation équilibrée, peut-il la transmettre à ses enfants ?

Pas forcément. Il y a plusieurs possibilités à chaque grossesse :

  • L’enfant peut hériter de chromosomes normaux.
  • L’enfant peut hériter de la même translocation équilibrée que celle de son parent et donc ne pas avoir de problèmes de santé.
  • L’enfant peut hériter d’une translocation déséquilibrée et naître avec un degré variable de retard du développement, déficit intellectuel ou d’autres problèmes de santé.
  • La grossesse se termine par une fausse-couche.

Autrement dit, il est tout à fait possible pour une personne porteuse d’une translocation équilibrée d’avoir des enfants en bonne santé, et c’est souvent le cas. Cependant, le risque pour un porteur d’une translocation équilibrée d’avoir un enfant avec un handicap variable est plus grand que la moyenne, bien que le degré de handicap dépende du type précis de translocation.

Tests pour déceler les translocations chromosomiques

Des test génétiques sont disponibles afin de déterminer si une personne porte ou non une translocation. Ils se font à partir d’une simple prise de sang et les cellules sanguines sont examinées au laboratoire pour étudier l’organisation des chromosomes. Ce test s’appelle le caryotype. Il est également possible d’étudier pendant la grossesse la structure des chromosomes du bébé. Ceci s’appelle le diagnostic prénatal et c’est quelque chose dont vous pourriez discuter avec le généticien (pour plus d’information sur ces tests, veuillez consulter les brochures sur l’amniocentèse et sur la biopsie du trophoblaste).

Qu’est-ce qui se passe pour les autres membres de la famille ?

Si une translocation est trouvée chez un membre de la famille, vous pouvez vouloir en parler avec les autres membres de votre famille. Ceci leur donne la possibilité de faire une prise de sang pour savoir s’ils sont porteurs ou pas d’une translocation chromosomique, s’ils le souhaitent. Ceci peut être particulièrement important chez les membres de votre famille ayant des enfants ou qui souhaitent en avoir dans le futur. S’ils ne présentent pas de translocation chromosomique alors il ne la transmettront pas à leurs enfants. Si au contraire ils en ont une, ils pourront demander un diagnostic prénatal pendant la grossesse pour étudier les chromosomes du bébé.

Certaines personnes trouvent difficile de parler à d’autres membres de la famille de leur translocation chromosomique. Ils peuvent craindre l’anxiété qu’ils provoqueront chez les personnes de leur famille. Dans certaines familles, les personnes ont perdu le contact entre elles et il peut être difficile de le rétablir. Les spécialistes en génétique ont beaucoup d’expérience avec des familles dans ces situations et peuvent vous aider à parler de votre anomalie chromosomique avec votre famille.

Les points à retenir

  • Les personnes porteuses d’une translocation chromosomique équilibrée sont en général en bonne santé. Le seul moment où ceci devient important c’est lorsqu’ils souhaitent avoir des enfants.
  • Une translocation chromosomique est soit héritée d’un (ou des) parents, soit survient au moment de la conception.
  • Une translocation chromosomique ne peut pas être corrigé : elle est là pour toute la vie.
  • Une translocation chromosomique ne peut pas être attrapée par contagion. Une personne qui présente une anomalie chromosomique peut continuer à donner son sang, par exemple.
  • Parfois une personne peut se sentir coupable de porter une anomalie chromosomique et de l’introduire dans la famille. Il est important de savoir que ce n’est la faute de personne et que personne n’a pu faire quoi que ce soit pour que cela se produise.

Où puis-je avoir plus d’information sur les anomalies chromosomiques ?

Ceci est un guide succinct sur les translocations chromosomiques. Pour de plus amples informations vous pouvez consulter le centre de génétique le plus proche de votre domicile que vous trouverez à l’une des adresses suivantes :
http://www.orpha.net/consor/cgi-bin/Clinics.php?lng=FR

Vous pouvez rechercher les laboratoires de diagnostic dans votre pays par nom de maladie ou de gène à l'adresse suivante:
http://www.orpha.net/consor/cgi-bin/ClinicalLabs.php?lng=FR

D'autres informations peuvent être obtenues auprès de:

Valentin APAC
Association loi 1901 à but non lucratif, n° 0953011075 enregistrée auprès de la sous-préfecture de Pontoise – France.
Tel/Fax +33 (0) 1 30 37 90 97
contact@valentin-apac.org
www.valentin-apac.org

Orphanet
Site ouvert à tout public consacré à l’information sur les maladies rares et les médicaments orphelins, contenant des liens vers les associations de malades en Europe.
www.orphanet.fr

EuroGentest
Site ouvert à tout public contenant de l’information sur les tests génétiques et des liens vers les associations de malades en Europe
www.eurogentest.org

Credits

Adapté des brochures élaborés par l’Hôpital Guy et l’Hôpital St Thomas à Londres et adapté aux critères de qualité du London IDEAS Genetic Knowledge Park.

Traduction française : Orphanet

Janvier 2007.

Ce travail a été produit par EuroGentest, un Réseau d’Excellence financé par le contrat 512148 du plan FP6 de la Commission Européenne

Not all the leaflets are available in every language.

Select another language:

About EuroGentest
About Us
FAQ
Credits
LinkedIn
Policies
Privacy
Disclaimer
Accessibility
Standards Valid XHTML 1.0 Transitional Valid CSS!
Advertising
European Union
Contact Information
EuroGentest
Center for Human Genetics
University of Leuven
Herestraat 49 Box 602, 3000 Leuven, Belgium
webmastereurogentestorg, Tel: +32 16 340321, More...

Copyright EuroGentest2 Coordination Action 2011 - EU Contract no.: FP7 - HEALTH-F4-2010-261469